recettes et humeurs dekapesque.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

billets d'humeur

Fil des billets

dimanche 8 juin 2014

Grenadains affligés

Mais pourquoi ne peut on rien faire à grenade d'un brin artistique de qualité? La semaine dernière on a participé à un événement à grisolles, rien de forcement génial en tant que tel, mais quand même une place pour les artistes, une soirée électro toute la nuit avec un minimum de logistique et de bonne volonté de la ville.... hier à Verdun un festival de rue et là aussi, une implication évidente de la ville pour laisser s'exprimer différentes créations... A grenade rien, aucune volonté municipale, seule à droit de cité une ambiance rugby,lourde et alcoolisée ...Pourquoi? ce sont pourtant les mêmes gens partout,ni meilleurs ni pires... je n'ai rien contre le rugby, la pétanque ou la saucisse joyeuse et gourmande.... Mais ne peut on espérer autre chose? Grenade est une agglomération majeure du canton ou du territoire(pas forcement au sens strictement administratif d'ailleurs), j'ai lu ce matin qu'un nouveau groupe politique s’était créé, "le groupe des socialistes affligés", je monterais bien un groupe des citoyens de grenade affligés par la pauvreté et la médiocrité culturelle qu'on nous impose... Des bonnes volontés, il y en autant ici qu'ailleurs: laissons les, et donnons leur donc les moyens d'exister de s'exprimer! On a le droit de vivre et d'apporter notre pierre à l’édifice municipal, On est grenadains comme les autres et le grenadain a lui aussi droit à une culture représentative de sa propre diversité... bientôt 10000 habitants,50000 au niveau du canton... Non grenade n'est plus un village de 3000 habitants et ne le redeviendra jamais... alors merde un peu démocratie laissez nous nous exprimer de temps à autres... Que la liberté et la tolérance soit un peu plus équilibrée, le rugby oui, mais le reste aussi est légitime!

mercredi 21 mai 2014

vote qui peut...

parait qu'on vote dimanche, z'êtes au courant?Pour qui on vote ? pourquoi? Z'avez reçu quelque chose dans vos boites aux lettres?....moi non. Et pourtant c'est important y parait.....bah pas plus que les faits divers...ça oui ça fait vendre, ça fait causer et pis ça rend pas facho du tout, tout juste ça vous rend un peu plus con en fait (et globalement y se porte plutôt bien le con par ces temps), Pis ça permet de pas se poser trop de questions, de pas s'interroger sur ce qui nous concernent vraiment, notre quotidien, la médiocrité de notre paysage culturel, notre consumérisme idiot, le radinisme conjoncturel et ravageur de tous ceux qui s'imaginent que la solidarité c 'est gratter les plus faibles et ceux qui vous laissent le choix...Pis en plus le fait divers, ça au moins ça vous ramène des likes sur facebook On veut pas des vraies idées , des vraies émotions , une vie moins glauque...non nous ce qu'on veut c'est des likes! allez un p'tit coup de BFN avant dimanche...ah ouais c'est trop bon, super ouah je like!

mercredi 13 février 2013

Alcooliste

DSC_0181.jpgDSC_0180.jpgDSC_0179.jpgDSC_0178.jpgDSC_0177.jpgDSC_0175.jpgDSC_0174.jpgDSC_0172.jpgDSC_0171.jpgDSC_0170.jpgDSC_0169.jpgJ'ai assisté il n'y a pas longtemps à la distillation de fruits;c'est à dire une grosse marmite avec un feu en dessous dans une espèce de tôle; quelques tuyaux et en moins d'une heure obtenir un liquide blanc comme de l''eau mais titrant à 45 degrés minimum Effectivement l'eau alcoolisé qu'on voit couler à la fin ressemble à de l'eau... Pure comme l'eau mais avec un degré d'alcool défini par le maître.... J’ignorai que tout les bouilleurs de cru n'avaient pas encore disparu en raison du renouvellement des licences obtenues il y a très longtemps dans les campagnes; bref, on m'avait dit que les vieux bouilleurs de cru, à leur mort ou cessation d’activité n'avaient pas le droit de le transmettre à une autre personne hormis sa famille. Donc l'alcool ne pouvait plus être distillé légalement. Mais dans certaines régions,surtout dans l'ouest de la France,le droit et les vieilles machines existent encore et j'ai donc pu assister à la fabrication comme il y a un siècle..... Il faut quelques bonnes barriques de fruits bien hermétique de prunes ou de poires ou encore de pommes compter environ 300 kilos de fruits pour 10 litre de gnôle (enfin après certain mette du sucre environ 25 kilos mais c'est polémique) laisser ces fruits quelques mois dans des barriques fermés il faut que ça fermente mais sans odeur de vinaigre. Aussi qu'il y est du jus. Puis emmener ses barriques de fruits au bouilleur de cru qui vous transformera tout ça en bonne gnôle.... Plus les fruits on macérées meilleur c'est.... Comme une bonne confiture.... Après avoir vu ça, je me suis dit qu'on pouvait faire plein de fruits dans cette eau de vie.... Ou encore "de la liqueur de vieux garçon" c'est une vieille recette : On met des fruits de saison dans un grand bocal, on recouvre d'eau de vie, on recommence à mettre des fruits d'une autre saison, on recouvre à nouveau, on termine par quelques quartier d'orange, on couvre bien d'alcool on ferme le bocal et on déguste les fruits macérés avec le jus pour noël l'année suivante... On met d'abord les fruits rouges, puis les pêches, les abricots et les prunes, les pommes et les poires; certain mettent quelques agrumes: oranges, citrons ou autre clémentines, bien recouvrir à chaque fois d'alcool; laisser mariner longtemps avant de déguster.... Mais personne n'est adepte chez moi donc je laisse juste la part de rêve pour les amateurs ;en attendant quelques photos....

mardi 16 octobre 2012

Road movie

Camping.jpgMdouchelpalo.jpgPlayavalencia.jpgTroucrabe.jpgMartinbarpirat.jpgCrique.jpgCrik.jpgCrikelpalo.jpgCrikepalo.jpgElzagalfinmmmy.jpgElzagal.jpgMermartin.jpgRocmer.jpgRochmart.jpgRocmerelpalo.jpgMireilmartinzagal.jpgMmelzagal.jpgMmymalaga.jpgMerelpalo.jpgPalmierpalo.jpgPlaya.jpgMartincigar.jpgRhermanos.jpgSquatmalaga.jpgSquatmalagaplaya.jpgJanplsquatm.jpgJan.jpgJansquatmalag.jpgJanmartinsquatm.jpgJanmartsmalaga.jpgMartinbarplaya.jpgMeduse.jpgRochermer.jpgRochemoules.jpgOursin.jpgMmer.jpgMartinmar.jpgElzagalmartmireik.jpgElzagalfin.jpgElzagaleffect.jpgElzagalmarmir.jpgEspectocuisson.jpgEspecto.jpgEspectobarc.jpgEspectoelpalo.jpgEspectodemo.jpgEspectoelzagal.jpgMartinelzagal.jpgSofcigare.jpgDessinsable.jpgDessindsables.jpgDessindsable.jpgMartinuplaya.jpgMartinpaella.jpgMartinmer.jpgPlagvalencia.jpgCheminmer.jpgParfois on y coupe pas et malgré qu'on râle sur le sea sex and sun tellement vu et tellement has been on le fait quand même.... Pour un road movie réussi il faut quand même se tenir à quelques règles..... Partir avec quelqu'un d'un naturel positif, qui aime la vie, boire,bouffer,baiser,se baigner et fumer. Un minimum de fric, éviter les périodes estivales ainsi que les spots trop touristique et surpeuplé, Aimer l'aventure, le hasard et oublier les habitudes..... Sinon il faut pas le faire sous peine d'avoir l'impression de vivre un calvaire. Si on pense que les conditions sont réunis, prendre un van qui marche, un matelas, quelques couvertures, 2 oreillers, 1 réchaud, 2 verres, 1 casserole, 1 poele, sel, poivre, huile pour les amateurs de bonne bouffe, 1 tire bouchon, évidement son couteau avec sa bite ou ses seins selon le sexe, 1 rouleau de pq, 1 serviette,1 brosse à dent, 1 string ou un slip ( selon les gouts), 1 veste. On peu aussi emmener une ou plusieurs carte périmé évidement ( maintenant y a le gps mais oubliez le et prenez plutôt un vieux téléphone portable pour prendre des photos et des videos, mais oubliez de téléphoner, ça sert à rien.) Introduire la clef dans la machine, rouler jusqu'à la station service et se délester de 40 euros. (Ne pas oublier de vérifier l'huile.) Passer chercher la personne que vous pensez être bonne pour se genre d'action et rouler en direction de la mer. A un moment donné, l'un de vous aura soif ou faim, arrêtez vous mais évitez absolument l'autoroute, les buffalo mes couilles et autre lobing ou alors vous n'aimez pas manger et éviter cette aventure.... Ou alors s'en est une autre. Choisissez un bled ( sortez de l'autoroute tourner un moment et s'arrêter au hasard surtout là ou il y a une terrasse pour pouvoir fumer. Ne pas oublier de boire du vin. Continuer un peu dans la campagne arrêtez vous pour baiser et faire une sieste. Rouler encore un peu toujours en direction de la mer. Une fois les 40 euros de gazoil presque épuisé, chercher à nouveau un site pour manger, boire et fumer puis baiser et dormir. Si vous avez la chance d'avoir trouvé une plage évidement pas balisé , qu'il fait beau, courrez nu vers l'eau et jetez vous dedans. Sécher au soleil et préparer le café. Si vous avez oublier le gaz, le café ou si le site est naz, remonter dans la machine et allez au village suivant; si le café est fermé, n'hésitez pas à manger des huitres avec du vin blanc ou tout autre coutume locale. Si c'est bien continuer à vous baigner, baiser, boire et fumer. Si c'est naz remettez 40 euros et continuer. Profitez en pour visiter des amis, de la famille ou tout autre connaissance. Au bout de quelques jours votre peau doit commencer à changer de couleur. N'oubliez pas de prendre des photos et des vidéos. Vous n'avez plus aucun soucis et n'avez plus aucune envie de rentrer. Le road movie est réussi. Au bout d'un certain temps, le fric et le temps ce dégrade et il faut alors revenir vers le point de départ. Refaite la même chose en oubliant pas de prendre du bon temps jusqu'à la ultima de la ultima. Rester dans cet état encore quelques jours. Racontez tout ça à tout le monde et n'oubliez pas les photos sur votre blog.

samedi 21 avril 2012

bilan d'un sujet plutôt pauvre

Aspergevapeur.jpgDébut 2007, j'ai fait un bilan de santé, payé par la sécurité sociale et dans des locaux médicaux à Toulouse. Je venais d'arriver dans la région midi Pyrénées et ça m'a fait bonne impression; un bon accueil, une attente acceptable et surtout des machines qu'en tant que patient je n'avais jamais utilisé, comme des lunettes pour voir les lettres, une machine avec un casque pour les sons, une radio des poumons, un électrocardiogramme, une possibilité d'un frottis gynécologique... Sans parler d'une prise de sang, d'une analyse d'urine et d'un dentiste. Les machines m'ont agréablement surpris , ainsi que les locaux et le personnel, avenant et de bonne humeur. Étant à la Cmu, j'avais trouvé se bilan complet, rapide et plutôt serein. J'ai donc décidé d'y retourner en 2012 donc 5 ans après. Heureusement, je n'ai pas vraiment de problèmes grave de santé certes je suis plutôt "bon vivant" et un cholestérol limite, quelques verres de vin en trop, ainsi que 5 kilos, mais je n'est pas de problèmes de vue, ni de surdité. Donc ayant fait quelques écarts de table pendant l'hiver froid et sans vraiment de chauffage je me décide à refaire un bilan de santé pour voir l'ampleur des dégâts et me remotiver pour le régime printanier qu'il va forcément suivre. ( Genre bonne résolution; comme d'habitude, resserrer un peu la vis en ce qui concerne tout ce qui passe par la bouche.) Je me dis en même temps que des machines ou des personnes performantes vont me faire découvrir des nouveautés, donc je m'inscris pour passer un bilan. Là, j'ai quand même était attéré par le manque de machine, la vétusté des locaux, le personnel désagréable et l'attente faramineuse. D'abord dans un local de même pas 2 m carré la prise de sang (raté) qui m'a occasionné un bleu d'une semaine et la présence d'un caillot qui n'as pas permis l’obtention d'un résultat sur la vitesse de sédimentation ou les plaquettes sanguines, j'ai était reçu par un dentiste sur énervé et enrhumé qui m'a prescris les pires malheurs alors que j'ai plutôt des bonnes dents pour mon âge certes le détartrage est à faire mais je me demande comment elle aurait réagi en face d'une vrai dentition pourri. Bref j’attends pour les examens suivants et c'est long. Enfin c'est à moi je me retrouve en blouse bleu et chausson emmené par une infirmière dans un local exigu pour la suite des tests. D'abord elle me pèse puis me mesure ( c'est la première fois que je grandi à plus de 40 ans..) puis avec un trait rouge au sol, je dois lire des lettres sur un panneau que je n'avais pas revu depuis mon adolescence; c'est la première fois que je vois en fermant un œil,des formes caléidoscopiques à la place des lettres dans la première ligne... Je me dis alors que j'aimerai pas avoir besoin de lunettes car la lumière et l'état du panneau est tel que je pense que n'importe qui à au moins 2 dixièmes en moins de pénalités. Puis elle me met dans une pièce soit disant sonorisée , un casque que même dans mes pires cauchemars de musiciens, ça fait longtemps qu'ils sont à la poubelle et là il faut appuyer sur un bouton en plastique largement surutilisé. Ensuite, elle me fait souffler dans une genre de pipe à crack ou à THC (fifre radio des poumons) . Puis elle m'étend sur un lit en me scotchant diverses électrodes reliés à un ordinateur plus très jeune et toujours dans la même pièce. Ensuite j'ai droit à une prise de tension des 2 cotés pendant quelques minutes. Puis dans un couloir d'un mètre de large, je poireaute en petite culotte et blouse bleu pendant plus d'une heure en attendant de voir un médecin intéressé par mes divers boutons, couperose et autre mini bobos d'on je passe les détails. En sortant après être resté 4 heures dans ce centre, j'ai l'impression que la médecine va mal. Voir même très mal. Plus aucune machines performantes , des locaux vétustes et exigus, du personnel énervé.... Plus d'examen gynécologique, ni de spécialistes, plus de radio.... Bref, est ce la politique Sarkoziste ou le fait que plus personne veut payer ses centres ouverts à tous et donc gratuit ? Faut t'il aller dans des cliniques spécialisées, payantes avec une médecine différente pour les pauvres et les riches? L'être humain est maintenant sysmatisé par rapport à sa classe sociale, ses revenus, l'argent qu'il est près à dépenser pour son extérieur physique, Maintenant la mode aux dermatologue qui vont bruler les imperfections du visage, La place aux blanchisseurs de dents,quelques tranquillisants pour arrêter les addictions, la place au opération de l'estomac, liposuccion et autre seins en silicone, quelques pilules pour baisser le cholestérol, tout en continuant à acheter de la" junk food" dans les supermarché toujours plus abondant en "pakaging"( bel emballage) et nourriture grasse sucré et transformé, en continuant à manger du saucisson, du fromage, boire du vin et manger traditionnel pour préserver l'économie traditionnelle ? La médecine Française va mal et ça m’inquiète car c'est une médecine qu'on connait pour être gratuite et c'est une des médecines qui est normalement accessible à tous. Dommage que les centres de santé ne soit plus aussi performant qu'il y a 5 ans mais il est vrai à part les travailleurs pauvres,retraités et les CMU ou autre marginaux ou SDF, qui va encore dans ce genre d'endroit? Tout le monde va se refaire les dents dans les pays de l'est,L'ipossucer à Marakech ou en cure ailleurs. En attendant, j'espère juste que la médecine Française ne tombera pas encore plus bas. J'espère que la tendance dans les 5 prochaines années vont s'inverser et rien que pour voir avec mes pauvres pathologies Françaises j'y retournerai dans 5 ans.

- page 1 de 16