DSC_0181.jpgDSC_0180.jpgDSC_0179.jpgDSC_0178.jpgDSC_0177.jpgDSC_0175.jpgDSC_0174.jpgDSC_0172.jpgDSC_0171.jpgDSC_0170.jpgDSC_0169.jpgJ'ai assisté il n'y a pas longtemps à la distillation de fruits;c'est à dire une grosse marmite avec un feu en dessous dans une espèce de tôle; quelques tuyaux et en moins d'une heure obtenir un liquide blanc comme de l''eau mais titrant à 45 degrés minimum Effectivement l'eau alcoolisé qu'on voit couler à la fin ressemble à de l'eau... Pure comme l'eau mais avec un degré d'alcool défini par le maître.... J’ignorai que tout les bouilleurs de cru n'avaient pas encore disparu en raison du renouvellement des licences obtenues il y a très longtemps dans les campagnes; bref, on m'avait dit que les vieux bouilleurs de cru, à leur mort ou cessation d’activité n'avaient pas le droit de le transmettre à une autre personne hormis sa famille. Donc l'alcool ne pouvait plus être distillé légalement. Mais dans certaines régions,surtout dans l'ouest de la France,le droit et les vieilles machines existent encore et j'ai donc pu assister à la fabrication comme il y a un siècle..... Il faut quelques bonnes barriques de fruits bien hermétique de prunes ou de poires ou encore de pommes compter environ 300 kilos de fruits pour 10 litre de gnôle (enfin après certain mette du sucre environ 25 kilos mais c'est polémique) laisser ces fruits quelques mois dans des barriques fermés il faut que ça fermente mais sans odeur de vinaigre. Aussi qu'il y est du jus. Puis emmener ses barriques de fruits au bouilleur de cru qui vous transformera tout ça en bonne gnôle.... Plus les fruits on macérées meilleur c'est.... Comme une bonne confiture.... Après avoir vu ça, je me suis dit qu'on pouvait faire plein de fruits dans cette eau de vie.... Ou encore "de la liqueur de vieux garçon" c'est une vieille recette : On met des fruits de saison dans un grand bocal, on recouvre d'eau de vie, on recommence à mettre des fruits d'une autre saison, on recouvre à nouveau, on termine par quelques quartier d'orange, on couvre bien d'alcool on ferme le bocal et on déguste les fruits macérés avec le jus pour noël l'année suivante... On met d'abord les fruits rouges, puis les pêches, les abricots et les prunes, les pommes et les poires; certain mettent quelques agrumes: oranges, citrons ou autre clémentines, bien recouvrir à chaque fois d'alcool; laisser mariner longtemps avant de déguster.... Mais personne n'est adepte chez moi donc je laisse juste la part de rêve pour les amateurs ;en attendant quelques photos....